LinkedIn

Joints industriels

Un joint industriel assure une étanchéité pour une application industrielle spécifique. Chaque industrie a ses particularités qui vont conditionner le type de joint à utiliser pour étancher les process.

CR2-FRANCE offre une gamme complète de solutions d’étanchéité adaptée aux industries suivantes :

Automobile, aéronautique, industrie des métaux, énergie, chimie, pétro-chimie, pétrole et gaz, nucléaire, agro-alimentaire, pharmacie, bois et papier, traitement de l’eau, valorisation des déchets, etc.

Caoutchouc butyle (Désignation ASTM : IIR)

C’est un isobutylène isoprène. Il possède une excellente résistance aux intempéries, une faible perméabilité aux gaz, une bonne résistance à l’ozone et au vieillissement. Il convient pour l’eau chaude, les acides faibles et forts, les acides oxydants et les alcalis. Il est déconseillé pour les hydrocarbures.

Limites d’emploi en température: – 40°, + 120°.

Caoutchouc de polychloroprène (Désignation ASTM : CR)

Ce caoutchouc est plus connu sous le nom de néoprène. butaclor ou encore oerbunan C. Il possède une excellente résistance aux intempéries, à la chaleur et à l’ozone, ne bonne résistance aux huiles, à l’eau chaude, à la vapeur d’eau, aux acides faibles et alcalis (bases).

Caoutchouc de polyéthylène chlorosulfoné (Désignation ASTM : CSM)

Plus connu sous la marque commerciale Hypalon. Il possède une excellente résistance aux acides de concentration pas trop forte, aux intempéries et à l’ozone et une faible résistance aux huiles et aux basses températures.

Limites d’emploi en température: – 20°C, + 160°C à sec, + 100°C en chaleur humide.

Caoutchouc de polyuréthane (Désignation ASTM : AU ou EU)

C’est un polyurétane dissocyanate plus connu sous les marques commerciales Vulkollan, Adriprène ou Estane. Il possède une résistance mécanique élevée, une excellente imperméabilité aux gaz, une bonne tenue aux hydrocarbures, aux solvants aliphatiques. Il est déconseillé, pour les solvants aromatiques ou chlorés, les cétones, les acides forts oxydants.

Caoutchouc de silicones (Désignation ASTM : PSI, VSI ou PVSI)

C’est un trifluoropropyl siloxane qui possède une faible résistance mécanique, une très bonne tenue aux hautes et basses températures, une résistance remarquable au vieillissement. Il résiste aux bases et aux acides si la concentration est faible. Il possède des propriétés adhérentes (collages des joints).

Limites d’emploi en température: – 60°C, + 250°C (sauf en présence de vapeur d’eau
où la tenue chute à une valeur intérieure à 100°C) .

Caoutchouc E.P.R. (Désignation ASTM : EPM)

C’est un polymère éthylène propylène connu sous la marque commerciale OutraI. Il possède une excellente résistance aux intempéries et à l’ozone, une bonne résistance à l’abrasion, au vieillissement et à la chaleur. Il convient pour l’eau, les acides et les bases à faible concentration. Il est déconseillé pour les huiles.

Limites d’emploi en température: – 40°C, + 130°C.

Caoutchouc naturel (Désignation ASTM : IR)

C’est un polyisoprène naturel. Il possède une résistance excellente à l’eau chaude, la vapeur d’eau, les acides faibles et alcalis (bases), une bonne résistance à l’abrasion et à la déchirure, une résistance limitée aux intempéries et à l’ozone, aux acides forts et aux acides oxydants. Il est déconseillé pour les essences et les huiles.

Limites d’emploi en température: – 60°C ,+ 80°C.

Caoutchouc nitrile (Désignation ASTM : NBR)

C’est un copolymère butadiène-accrylonitrile connu sous la marque commerciale perbunan N. Il possède une excellente résistance aux huiles végétales et animales, aux hydrocarbures, une bonne résistance à l’eau chaude, vapeur d’eau, acides faibles et alcalis (bases). Il est déconseillé pour l’ozone, les acides forts et les acides oxydants et à proscrire pour les hydrocarbures aromatiques.

Limites d’emploi en température: – 20°C, + 120°C .

Caoutchouc fluorocarbonés (Désignation ASTM : FM ou SPM)

C’est un hydrocarbure fluoré plus connu sous la marque commerciale Viton. Sa principale caractéristique est sa bonne résistance à température assez élevée particulièrement dans l’air et dans les huiles. Il possède une résistance excellente aux intempéries, à l’ozone, à l’eau chaude, à la vapeur d’eau, aux acides faibles et alcalis (bases), une bonne résistance aux acides forts; aux acides oxydants, aux hydrocarbures qui dissolvent les autres caoutchoucs(tétrachlorure de carbone, toluène, benzène, xylène … ). Il est déconseillé pour les esters, les cétones, les acides fluorhydriques ou chlorosulfoniques chauds.

Limites d’emploi en température: – 20°, + 230°C .

Ebonite

C’est un composé de caoutchouc naturel et de soufre (de 30 à 60 %). C’est un matériau de couleur noire ou brun foncé, dur mais assez résilient. Il possède des qualités isolantes remarquables et un bel aspect à l’aspect à l’état poli. L’ébonite résiste à de nombreux acides ainsi qu’à l’abrasion mais est à proscrire pour les huiles, les solvants, le mazout et le chlore.

Limites d’emploi en températures: – 60°C, + 100°C

Le MICA est caractérisé par sa structure feuilletée (phyllosilicates) donnant le plus souvent forme à des paillettes, son éclat métallique et sa grande résistance à la chaleur. Les propriétés des micas, leur transparence, leur hétérogénéité, leurs propriétés thermiques et leurs bonne isolation électrique, font qu’on les retrouve dans de nombreuses utilisations.

Les micas sont classés en deux séries :

les micas blancs dioctaédriques XY3+2[AlSi3O10(OH,F)2]7−sont des silicates riches en aluminium et en potassium. Le mica blanc le plus fréquent est la muscovite K+Al3+2[AlSi3O10(OH,F)2]7− (minéral incolore, brun à reflets doré lorsqu’il est altéré) ;
les micas noirs trioctaédriques XY2+3[Al1+xSi3-xO10(OH)2]7−sont des silicates contenant surtout du magnésium avec du potassium et du fer. De couleur brun à noir, les micas noirs font partie des principaux composants des granites, des gneiss et des micaschistes. Leur altération les transforme en chlorites. Le mica noir le plus fréquent est la biotite K+(Mg,Fe,Ti)2+3[Al1+xSi3-xO10(OH)2]7− (minéral noir, brun à reflets bronzé).
Le mica est utilisé pour ses propriétés d’isolant électrique et de résistance à la chaleur.

DESCRIPTION : Feuilles à base de fibres d’aramide, fibres synthétiques, fibres minérales et liant en caoutchouc NBR, sans amiante.

APPLICATIONS : Eau; vapeur (également saturée); huiles; solvants; agents chimiques (alcalis forts).

PTFE (abréviation de la désignation chimigue polvtétrafluoroéthvlène)

C’est une matière plastique fluorée plus connue sous la marque commerciale téflon. Les principales caractéristiques de ce matériau exceptionnel sont sa résistance à température assez élevée et sa résistance chimique pratiquement à tous les produits. On emploie généralement le PTFE à l’état chargé de façon à améliorer ses qualités mécaniques (résistance au fluage, à l’usure, déformation sous charge).

Limites d’emploi en température: – 80°C, + 200 °C.lf

DESCRIPTION

Les joints plats graphites satisferont aux exigences d’étanchéités pour les applications Aéronautiques, Chimiques et des Industries de Process. Ils répondent aux plus grands standards tels que FDA et aussi ceux concernant les émissions fugitives et les tests d’éclatement sous pression. La combinaison de graphite expansé et d’insert en métal déployé apporte une réponse intelligente en permettant de s’adapter à toutes les brides sur lesquelles ils sont installés.

APPLICATIONS

Vapeur saturée et surchauffée
Systèmes à fluides caloporteurs
Industrie Chimique et Pétrochimique
Générateurs électriques
Industrie papetière
Moteurs diesel
Equipements pour Applications Marines

CARACTERISTIQUES

Forme: plat
Type: bride
Matériau: en graphite expansé
Température limite: Min: -200 °C (-328 °F) Max: 500 °C (932 °F)
Pression limite: Min: 0 Pa (0 psi) Max: 250 Pa (0.04 psi)